Vous êtes ici

Le Chemin des Droits de l'Homme a la place Siqueira Campos (Rio de Janeiro)

Location: 
Metrô Siqueira Campos, Rio de Janeiro - Rio de Janeiro
Rio de Janeiro Praça Siqueira Campos Obra belga Françoise Schein
Tipologia: 

Ce projet de l’artiste belge Françoise Schein, avec l’aide des architectes Laura Taves et Talya Kahn, et avec la participation des habitants locaux, expose les « Droits de l’Homme » d’une manière grandiose dans le cœur de la ville de Rio de Janeiro.

Praça Siqueira Campos Obra belga Française Schein

Situé près de la fameuse plage de Copacabana à l’entrée de la station de métro Siqueira Campos, dans la rue Figueiredo de Magalhães, l’œuvre d’art se compose de deux parties. Un panneau qui répertorie les projets similaires que Françoise a réalisés dans différentes villes du monde entier, Bruxelles y compris. Et un autre, qui montre un énorme plan du quartier avec des images des habitants dans le besoin. Au long du panneau, ces images peintes à la main ont été faites par ces personnes elles-mêmes et ont été choisies à partir de l’histoire de l’esclavagisme au Brésil.  Au niveau de la rue, on peut lire dans son intégralité le texte de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, écrit à la main.

Le projet est situé à peine à un bloc du Copacabana Palace, l’hôtel le plus prestigieux de la ville. Un peu plus loin, plusieurs bidonvilles avec des milliers d’habitants pauvres.

Praça Siqueira Campos Obra belga Françoise Schein detalhe

Sur le panneau, trois personnages ont été choisis pour représenter le concept du projet : « Le chemin des Droits de l’Homme » : un homme noir de 4 mètres de haut qui représente la force de la main d’œuvre brésilienne, une vielle femme noire qui a connu l’esclavage dans son temps – elle est la grand-mère adoptive de Françoise Schein -, et une jeune femme qui représente l’espoir du pays en un futur meilleur.

Une grande partie du mur est recouvert par un poème d’Arnaldo Antunes, un poète habitant à São Paulo.

Construit en 2003, un peu avant l’élection de Lula, ce panneau a été bien accepté par la population et est devenu un point de référence dans la ville de Rio de Janeiro.

Sourcehttp://www.inscrire.com/

Texte et photos: Marc Storms, juillet 2016.